Tout vient à point…

Tout vient à point…

C’est vraiment une chose étrange que le temps! J’ai la vive impression de n’avoir rien écrit ici depuis très, très longtemps, alors que mon dernier texte n’a qu’une semaine. C’est sans doute un effet collatéral de tout ce qui est en branle dans ma vie, tout en étant aussi sur pause.

D’abord le printemps… Oui on est en plein dedans, mais j’attends avec une immense impatience les quelques jours d’affilée où il fera 20°C avec un soleil radieux. Le froid commence à me peser et j’ai vraiment hâte que Chéri installe le hamac dans le sous-bois! Mais bon, la balançoire est à sa place, la corde à linge est installée. Bientôt je sortirai avec tasse de thé, livre et appareil photo pour croquer à nouveau des images d’oiseaux!

Ensuite il y a le doctorat. Je sais où je m’en vais. J’ai fait la « grande demande » à la directrice de recherche que j’aimerais bien avoir pour m’accompagner dans cette aventure, mais on se parle jeudi. D’ici là je suis en stand by (et c’est le congé de Pâques en plus, alors aucune démarche avant mardi prochain). Mais bon. Là aussi il y a de petites choses qui bougent, j’avance à grand pas dans la préparation de la rédaction de mon mémoire de maîtrise; et aussi, vraiment important avant une inscription au doctorat: mon sujet de recherche s’affine et se concrétise.

Puis, finalement, il y a le scan et ce qui s’en suit. J’ai rencontré mon oncologue ce matin et mon scan était quand même pas mal bien, une légère augmentation (millimétrique selon son expression) à un ganglion, et une petite augmentation à la ratte. Je vais tout de même passer à un nouveau traitement. En immunothérapie cette fois-ci! J’attends un appel dans le courant de la journée pour avoir plus de détails (je ne sais ni quand ni où… c’est possible mais improbable que je doive me déplacer au CHUM). À voir donc.

(MàJ) Je viens tout juste d’avoir des nouvelles de la clinique d’oncologie. Mon traitement va se faire à Saint-Hyacinthe (Yé!) et ce sera vers la fin de la semaine prochaine! (Re-Yé!)

Patience!

PS

Si vous aimez les balados, j’ai écouté celle-ci la fin de semaine dernière. Judith Lussier y parle de maladie avec l’autrice et sociologue Caroline Dawson ainsi que Myriam Daguzan-Bernier, l’autrice de “Tout nu! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité ».

*L’oiseau est un chardonneret jaune qui semble attendre quelque chose… des graines de tournesol peut-être?

12 réponses à “Tout vient à point…”

  1. Toujours interessant de te lire Caroline. La poursuite de ton rêve pour le doctorat t’aide à rester positive. Continue ton beau travail,

  2. Je suis toujours intéressée à te lire (via le partage de Françoise ) et chaque fois j’admire ton courage. Poursuis ton travail de création, je crois beaucoup en l’imaginaire, la littérature nous sauve! (Je crois que Simone de Besuvoir a écrit quelque chose de semblable.) Caroline Dawson vient de remporter le prix littéraire des collégiens pour son roman:Là où je me terre! Une femme très inspirante comme toi!

    • Merci Anne-Marie! Je retrouve le plaisir de l’écriture après l’avoir mis de côté pendant quelques années pour l’art visuel et communautaire! Et oui, Caroline Dawson. Je me garde Là où je me terre comme récompense après les lectures universitaires. Bien contente de ce prix qu’elle a reçu!

  3. Je suis bien heureuse de pouvoir te lire à nouveau Caroline!
    Tes photos sont vraiment belles et tes textes éveillent quelque chose, chamboulent et rassurent à la fois, avec une touche de magie de la nature. Ton cheminement est vraiment intéressant et j’espère que tu continueras à nous en faire part! Bisous XX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :