Limite

Limite

La chatte est couchée à côté de moi et s’étire si j’ai le malheur de bouger. Il fait frais aujourd’hui. Mais ça ne me dérange pas. En fait, ça fait plutôt mon affaire parce que je n’avais pas vraiment envie de sortir et que s’il avait fait beau et chaud je me serais sentie un peu coupable de ne pas en profiter alors que j’ai attendu le beau temps depuis si longtemps.

Je suis un peu fatiguée. J’ai abusé de mes forces samedi dernier. J’ai vu des amies que je n’avais pas vues depuis très longtemps, et comme j’étais en forme… Ce n’est pas très grave. J’ai la liberté de me reposer. Je suis maîtresse de mon temps. C’est fou à quel point on peut perdre l’habitude de voir des gens, de passer plusieurs heures, de discuter. La dernière fois que ça m’était arrivé c’était à la fin août passé. Avec le même groupe d’amies d’ailleurs. Ça épuise, mais ça énergise aussi tellement, paradoxalement!

J’avais aussi de la fatigue de mon dernier traitement, jeudi passé. Je suis plus fragile dans les jours qui suivent. Je dois dire par contre que ce traitement d’immunothérapie est plus facile que tous les traitements que j’ai eu jusqu’ici. Presque pas d’effets secondaires, peu de fatigue. C’est vraiment chouette! Le prochain dans deux semaines et demi.

Je n’ai pas avancé beaucoup ma rédaction de mémoire. J’ai beaucoup lu surtout pour me rafraîchir la mémoire à propos de la méthodologie et de mon univers théorique. Et j’ai tapé des citations dans mon logiciel de bibliographie. C’est vraiment long comme processus. Là, je crois que je suis rendue à lire des exemples de chapitres sur ça, l’univers théorique et la méthodologie pour m’aider à réfléchir le bout par lequel je vais empoigner tout ça. C’est le plan pour la semaine, je pense! Et j’attends des nouvelles bientôt de ma directrice de recherche. Elle est dans le rush de la fin de session d’hiver, du début de la session d’été et d’accompagnement de praticien.nes-chercheur.euse.s qui arrivent au bout de leur rédaction. Bientôt ce sera mon tour!

6 réponses à “Limite”

  1. Un après-midi avec des amies ça fais du bien au moral.. on en oublie un peu la fatigue. Prendre un peu de répit pour les recherches ça aussi change un peu les idées., continue ton beau travail .

  2. Oui, lâchez-prise c’est important. Et quand c’est la santé qui oblige à le faire, je pense qu’il faut accueillir ces moments là quand même car on récupère et c’est précieux…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :