Difficile

La semaine dernière j’ai reçu l’appel de la secrétaire d’une endocrinologue pour que je prenne rendez-vous. Je fais de l’hyperthyroïdie causé par mon traitement d’immunothérapie. Mon oncologue ne m’en avait pas informée. Ça m’énerve vraiment quand ça arrive… Ce n’est déjà pas facile être malade, suivre les traitements, les nombreux rendez-vous, mais quand en plus il y a des « surprises » comme ça, ça m’énerve. Par chance ce n’est pas arrivé souvent. Je fais donc de l’hyperthyroïdie. Je savais que ça pouvait faire parti des effets secondaires du traitement. Je me trouve pas mal bien pourvue en effets secondaires cette fois-ci, je dois avouer! Mais celui-ci explique en parti mon cerveau embrumé en mon manque de motivation pour tout ce qui prend un peu d’efforts comme rédiger un mémoire.

Alors je lis dans mon hamac les après-midis. Je regarde les oiseaux, j’espionne le vent! J’ai trop mal aux épaules et aux coudes pour taper longtemps à l’ordi. Le matin j’écoute des balados, encore.

Ces jours-ci je lis Les fils de la Sorcière, un difficile roman de science-fiction anthropologique. C’est cinq cent pages de mots avec beaucoup de consonnes et d’apostrophes placés à des endroits étonnants. Juste avant j’ai lu Bettỳ de Arnaldur Indridason. J’adore les romans d’Arnaldur Indridason habituellement, ceux qui mettent en scène son inspecteur Erlendur. Ce n’était pas le cas pour celui-ci. J’ai failli l’abandonner au bout de quelques pages à cause des nombreux commentaires sexistes et parce que je m’aperçois que les narrateurs à la première personne m’énervent souvent. Ça doit être vraiment bien écrit pour que ça passe, et dans le cas de ce roman, c’était ordinaire disons…

Alors voilà, je vois l’endocrinologue le 11 juillet. En attendant j’ai mon traitement cette semaine et j’essaie de profiter de l’été qui commence.

  • L’oiseau est un pic mineur au grand bec!

8 réponses à “Difficile”

  1. Un moment difficile à passer belle Caro … tout va rentrer dans l’ordre bientôt, car tu es une battante, une force de la nature comme on dit, une femme déterminée et motivée.
    Tu ne baisses jamais les bras … tu tends les bras vers le mieux, vers le meilleur … et tu y arriveras.
    Un jour à la fois. Bonne lecture, bonne observation de la nature … bon gazouillis de tes amis les oiseaux. xxx🫶xxx

Répondre à Roxane Lavoie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :